Dlturquie.org Tourisme Comment faire du tourisme un levier de développement ?

Comment faire du tourisme un levier de développement ?



Conscients de l’importance sociale et économique du tourisme, les acteurs concernés veulent faire de ce secteur un levier de développement. Mais comment ?

Améliorer le niveau de sécurité du pays

Pour faire du tourisme un levier de développement, l’amélioration de la perception sécuritaire est de mise. L’Afrique du Sud, le Kenya et la Malaisie sont parmi les pays les plus pénalisés par cette insécurité alors qu’ils disposent d’atouts touristiques incomparables. Ainsi, en 2014, le Mexique a mis en place un plan de redressement très efficace pour booster son secteur touristique. À travers des outils de communication fondés sur des campagnes publicitaires destinées aux chaînes télévisées américaines, le Gouvernement mexicain a pu augmenter le taux de touristes internationales à environ 22 % par rapport à l’année 2013. En effet, les touristes sont fortement sensibles au risque sécuritaire, mais avec de bonnes mesures de prévention et une bonne communication, ils changent facilement d’avis.

Exploiter avec efficacité les ressources touristiques

Si les pays émergents ont pu gagner davantage de parts de marché dans la vente de produits touristiques face aux pays développés, c’est tout simplement parce qu’ils ont su mettre en avant leurs atouts les plus dynamiques. De ce fait, entre 2000 et 2015, ces pays ont amorcé des stratégies promotionnelles axées sur la combinaison du tourisme durable et du tourisme de luxe. Ce nouveau créneau leur a permis de réaliser une véritable prouesse en matière de persuasion commerciale : la Russie a connu une progression notable de 50 %, la Chine de 82 %, la Malaisie de 150 % et la Thaïlande de 215 % !). En Afrique, comme à Madagascar, il faut avouer que la réalité est tout autre : seulement 222 000 touristes internationaux sont arrivés dans la Grande-Île en 2014 alors qu’elle dispose des mêmes potentiels touristiques que l’Île-Maurice qui, elle, a pu attirer plus d’un million de visiteurs pendant la même période avec une superficie trois cents fois moindre.

Créer des clusters touristiques en phase avec le processus de digitalisation

Le concept de cluster touristique a fait l’objet de nombreuses recherches et les résultats des tests effectués ont été plus que satisfaisants. Cette technique consiste à identifier les éléments de nature à présenter des avantages comparatifs au sens de la théorie de David Ricardo. Ces éléments distinctifs peuvent être naturels (possession de ressources, etc.), ou acquis (disponibilité d’infrastructures dédiées et des ressources humaines dont la compétence est compatible avec la profession du tourisme, dotation en sites historiques, etc.). Par ailleurs, les destinations classées comme étant des clusters devraient bénéficier d’une aide technique et financière émanant des pouvoirs publics. Bien entendu, ce seront des endroits qui déclencheront rapidement l’envie des touristes grâce à une bonne stratégie de visibilité basée sur l’exploitation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Le fait est que tout schéma touristique doit reposer sur l’adaptation graduelle des pratiques d’accueil et de lancement aux évolutions de plus en plus rapides des flux d’innovations technologiques. La transformation numérique se présente au secteur touristique comme un vecteur commercial pouvant aider chaque pays à promouvoir ses activités touristiques et à satisfaire sa clientèle.

Articles similaires